Le sort de la Convention entre la CNAM et les pharmaciens est scellé

Suspension de la Convention entre le SPOT et la CNAM adoptée à l’unanimité !

C’est à l’hôtel Top Happiness, sur les berges du lac, que s’est déroulé ce samedi matin, l’assemblée générale extraordinaire du Syndicat des Pharmaciens d’Officine de Tunisie.
Au menu, le vote à main levée d’une motion, suspendant la Convention signée entre le syndicat et la CNAM. Motion adoptée à main levée, et à l’unanimité des pharmaciens présents. Pour Rached Garali, président du syndicat cette décision s’explique par « le non-respect des engagements des responsables de la CNAM envers les pharmaciens d’officine », notamment en ce qui concerne l’article 43, celui qui gère les litiges entre le syndicat et la CNAM. Expliquant que cette dernière n’a « jamais voulu se soumettre aux règles de la commission paritaire, censé régler équitablement ces litiges, en continuant à prendre des décisions de façon unilatérale ».

Autre problème, celui du « bureau d’accueil », traitant du remboursement des factures. Ceux-ci pouvant arrive avec deux mois de retard, ce qui selon Rached Garali, n’est plus « tolérable ». Malgré un sentiment d’exaspération et de colère, les pharmaciens gardent pour le président de leur syndicat, « espoir » en de jours meilleurs, en attendant l’arrivée de nouvelles négociations.

EN VIDEO : Interview Rached Garali SG du Spot

Commentaires

commentaires