Les algues brunes peuvent être intéressantes dans la prise en charge de l’arthrite

Les chercheurs de l’EPFZ, de l’Empa et de l’institut de recherche norvégien SINTEF se sont penchés sur l’étude de l’algue nommée « Laminaria hyperbora », c’est une algue brune réputée pour ses bienfaits alimentaires et thérapeutiques. En effet, cette algue brune possède des caractéristiques anti-oxydantes.

La dégénérescence articulaire mécanique ou l’arthrose constitue une source de douleurs et de réduction de la mobilité chez les sujets âgés. L’arthrite se révèle après l’inflammation des articulations et l’accumulation de quinines détruisant graduellement le cartilage. Une arthrite peut être à l’origine de l’apparition de plusieurs maladies associées comme la goutte, la polyarthrite rhumatoïde et l’arthrite septique. Les algies apparaissent au niveau des mouvements articulaires des membres supérieur ou inférieurs.

Au cours des essais cliniques, les scientifiques ont constaté que le sulfate d’alginate, la substance active de l’algue « Laminaria hyperbora » assure une diminution du stress oxydatif et par conséquent une réduction de la dégradation par phénomène inflammatoire entrainant l’arthrite. L’action de l’alginate de sulfate s’est révélé efficiente sur l’Interleukine 1-béta dans la stimulation des gènes de l’inflammation sur le siège des chondrocytes humaines et la réduction de l’expression des entités pro-inflammatoires Interleukine 6 et CXCL8 avec des corrélations inversées en lien avec la sulfatation protégeant ainsi le cartilage.

Jusqu’ici cette molécule active a été testée sur un modèle d’animaux in vitro et les résultats sont concluants. La prochaine étape clinique va être réalisée sur des volontaires humains. Les chercheurs espèrent développer et cibler un traitement ou un biomatériel efficient contre l’ostéo-arthrite.

Source : Revue Biomaterials Science du mois de septembre 2017 – Anti-oxidant and immune-modulatory properties of sulfated alginate derivatives on human chondrocytes and macrophages
Crédit photo : Sergey S. Dukachev – licence CC BY-SA 3.0