Identification de 76 nouveaux gènes impliqués dans l’antibiorésistance

La résistance aux antibiotiques est un vrai problème de santé publique. Ce phénomène entraîne chaque année le décès de 25 mille personnes. Une équipe suédoise composée de chercheurs de l’université de Göteborg Suède et de l’Ecole polytechnique de Chalmers a identifié plus de 70 gènes impliqués dans l’antibiorésistance. Ils n’avaient jamais été repérés jusqu’ici.
La découverte de ces gènes est importante car elle pourrait mener à de nouvelles stratégies thérapeutiques afin de combattre certains mécanismes de résistances contre les bactéries comme l’E. Coli. D’ailleurs, les essais cliniques se sont concentrés dans l’étude d’échantillons d’Escherichia Coli. Joakim Larsson qui a réalisé ces travaux a indiqué : « Plus nous en savons sur la manière dont les bactéries se défendent contre les antibiotiques, plus nous augmenterons nos chances de développer des médicaments efficaces. » .
Rien qu’en France l’antibiorésistance entraîne 13 mille décès par an. D’ici l’horizon de 2050, elle pourrait engendrer 10 mille morts dans ce pays.
Cette étude a été publiée dans la revue « Microbiome » le 12 octobre 2017.