Du cartilage à base de kevlar pour soigner les blessures articulaires

Un cartilage artificiel à base de kevlar capable d’imiter le cartilage naturel, c’est la prouesse réalisée par des scientifiques de l’Université de Michigan aux Etats-Unis.
Le « kevlartilage », c’est le nom de baptême à ce nouveau matériau synthétique, parvient à reproduire les caractéristiques du cartilage osseux.

Le cartilage naturel est composé d’environ 80 % d’eau et peut résister à certaines des pressions corporelles les plus extrêmes. Le prototype synthétique se compose d’un réseau de nanofibres de Kevlar, les fibres « aramides » qui entrent dans la fabrication des gilets pare-balles, et d’un matériau couramment utilisé dans le remplacement du cartilage hydrogel, appelé alcool polyvinylique ou PVA. A la différence des autres cartilages synthétiques, le kevlartilage possède les même caractéristiques de force et de teneur en eau que le cartilage osseux naturel. Le Kevlar permet à la structure du cartilage artificiel de rester solide, tandis que le PVA maintient l’eau à l’intérieur du réseau, même lorsque le Kevlartilage est étiré ou comprimé.

Nicholas Kotov, professeur d’ingénierie à l’Université du Michigan, auteur principal des travaux indique : « Comprendre le cartilage, c’est comprendre comment les formes de vie peuvent combiner des propriétés qui sont parfois impensables ensemble ».

Les chercheurs américains espèrent à l’heure actuelle d’obtenir un brevet pour leur découverte avec l’ambition à terme que leur matériau serve de cartilage de remplacement pour les personnes souffrant de lésions articulaires.

University of Michigan News – Credit Photo: Joseph Xu, Michigan Engineering Communications & Marketing