Des chercheurs internationaux ont fait état, samedi 7 juillet 2018, d’une avancée prometteuse dans la lutte contre le sida. Les résultats d’un vaccin expérimental contre le VIH se sont révélés prometteurs.

Ce vaccin expérimental provoque une réaction immunitaire chez des humains et a protégé 2/3 des macaques de l’infection.

L’étude clinique publié rapporte les résultats d’un test sur un groupe de 393 adultes en bonne santé, séronégatifs, âgés de 18 à 50 ans en Afrique de l’Est, Afrique du Sud, Thaïlande et aux États-Unis.

Résultats d’Imbokodo, un test clinique large attendus pour 2021

Le développement de ce potentiel vaccin, sûr pour l’homme, est maintenant suffisamment avancé pour lancer un test sur 2.600 femmes en Afrique australe.
Les résultats de ce test clinique, appelé Imbokodo (rocher, en zoulou), sont attendus en 2021 ou 2022.

« Ces résultats représentent une étape importante », a noté le directeur de l’étude, le virologue Dan Barouch, dans le communiqué de la revue The Lancet.
Il a ajouté : « Ce sera seulement le cinquième concept de vaccin contre le VIH dont l’efficacité sera testée dans les 35 ans et quelques d’histoire de l’épidémie ».