Communiqué du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens de Tunisie

Le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens de Tunisie (CNOPT) a indiqué dans un communiqué, le 8 février 2016, qu’un groupe d’officinaux accompagnés d’un certain nombre d’étudiants de la faculté de Pharmacie de Monastir sont entrés au siège de l’organe du conseil national des pharmaciens, et ce le jeudi 4 Février 2016, pour protester contre les lois non-équitables proposées dans la réforme pharmaceutique, scandant des slogans à l’encontre du respect de la profession du pharmacien et de ses collègues.

Le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens Tunisiens a condamné de tels actes. Les pharmaciens doivent respecter les valeurs et l’éthique de la profession, d’autant plus que certains d’entre eux ont participé à la commission mixte avec le CNOPT afin d’étudier la modulation de l’article 92/93 concernant l’ouverture d’officines dans le secteur privé. Les membres du conseil national réitèrent l’engagement des pharmaciens et du corps de la profession, notamment en ce qui concerne la soumission des propositions au ministère de la Santé en mettant l’accent sur la révision sérieuse de la configuration, de l’organisation, du fonctionnement et du développement du secteur pharmaceutique.