Médicaments de contrebande confisqués

Des médicaments d’une valeur de plusieurs milliers de dinars, à destination de la Libye, ont été confisqués par les agents du contrôle économique et les agents de l’unité de recherches et des enquêtes à Gabès.

Cette saisie n’est pas la première, une grande quantité de médicaments en direction du même pays (Libye) avait été saisie dans la deuxième quinzaine du mois de mai dernier entre les gouvernorats de Médenine et de Gabès. Pourtant, le circuit du médicament en Tunisie est connu pour être l’un des mieux organisés sur le plan international.

La Pharmacie Centrale détient le monopole de la distribution et reste la seule institution détentrice du droit d’importation de médicaments en Tunisie. Que se passe-t-il donc ? Ces comportements frauduleux ne sont pas favorables à la situation économique de notre pays.

Commentaires

commentaires