E-santé : Yoga pour non-voyant sur la Kinect

Les personnes non-voyantes ou souffrant de déficiences visuelles ont souvent une condition physique moins bonne que les valides, car elles ne peuvent pas pratiquer une activité sportive avec la même facilité. C’est en partant de ce constat que des informaticiens de l’Université de Washington ont eu l’idée de se servir du capteur Kinect pour créer un exergame, un jeu vidéo utilisé pour faire de l’exercice et qui guide les usagers par des instructions verbales. En l’occurrence, il s’agit de cours de yoga pour apprendre à adopter différentes postures.

Le capteur Kinect détecte les mouvements  du corps et la position des membres. En analysant, l’application corrige les gestes et aide la personne à prendre la position adéquate en énonçant ses recommandations.  « Nous avons choisi le yoga pour ses bienfaits sur le corps et sur la santé mentale », expliquent les auteurs du projet Eyes-free yoga. « Notre objectif est de permettre à des non-voyants ou des personnes atteintes de déficiences visuelles de pratiquer le yoga de manière efficace et indépendante », poursuivent-ils. L’application Eye-free yoga dispense l’enseignement de six postures classiques de cette discipline, dont la position dite du guerrier, celles de l’arbre et de la chaise.

Le jeu a été conçu à partir du kit de développement Kinect pour Windows et en suivant les instructions de plusieurs professeurs de yoga. Les règles définies pour chacune des six postures sont associées au système de détection du squeulette de Kinect, qui reconnait vingt points différents déterminant la position des membres et du buste.  A partir des coordonnées tridimensionnelles fournies par le capteur, l’application peut préciser les angles du corps et des membres, les comparer avec la position yoga à réaliser et fournir les indications verbales adaptées.