Ebola : deux vaccins commercialisés à l’horizon 2018

Dans le cadre de nombreuses recherches pour lutter contre la maladie de l’Ebola en Afrique et notamment dans la région de l’Afrique de l’Ouest, les scientifiques sont parvenus à développer deux vaccins qui seront approuvées et commercialisées d’ici 2018.

En effet, ces premières doses immunisantes pourraient être approuvées d’ici 2018, dans le cadre d’un processus réglementaire accéléré. Deux vaccins expérimentaux contre le virus Ebola se sont avérés prometteurs pour protéger de la fièvre hémorragique pendant au moins un an, selon les résultats d’un essai clinique publié mercredi le 12 octobre 2017, dans la revue « New England Journal of Medicine ».
L’étude clinique a porté sur une large cohorte de mille cinq cents personnes à Monrovia, au Liberia. Anthony Fauci, le directeur du NIAID a indiqué : « Cet essai clinique a fourni des informations précieuses qui sont essentielles pour le développement de ces deux vaccins potentiels contre Ebola ».
L’ébola est une maladie infectieuse qui se transmet à l’homme par des animaux sauvages dont les singes et les chauve-souris. Les signes de cette infection sont une fièvre intense, des céphalées et une asthénie ostéo-musculaire. Par ailleurs, le virus de l’Ebola demeure contagieux tant qu’il est présent au niveau de la circulation sanguine et des sécrétions de l’organisme.
Il est à souligner qu’un traitement efficace a été essayé chez les patients atteints de ce virus de fièvre hémorragique et a été efficace pour atténuer les risques de complications de cette infection.

L’endiguement de cette maladie est réalisée par la mise en place de règles préventives, de matériels de protection pour éviter la propagation de ces virus dans les institutions, les villes, les pays où surgit ce virus comme la Sierra Leone et le Libéria.