Nouveau système de diagnostique Ebola rapide et sur le terrain

Des chercheurs allemands du département Modèles infectieux du Centre allemand de recherche sur les primates (DPZ, Göttingen, Basse-Saxe) ont développé un système portatif autonome permettant de diagnostiquer le virus Ebola sur le terrain 6 à 10 fois plus rapidement que les méthodes conventionnelles.

C’est une avancée conséquente dans la course contre le virus, lorsque l’on sait que les analyses de terrain sont très difficiles à réaliser, en raison du peu d’équipements, du manque de courant, etc.).
Autre avantage de ce laboratoire portatif, les analyses seront faites sur place, évitant ainsi le transport des échantillons et donc la crainte de la propagation de l’épidémie.

Cinq laboratoires portatifs devraient être testés en Guinée dans plusieurs centres de traitement de la maladie.