Contreverse autour d’EllaOne

Après le lévonorgestrel pour Norlevo, cette pilule contraceptive du lendemain du laboratoire HRA Pharma qui a fait couler beaucoup d’encre, voilà qu’EllaOne, toujours sous le même label et déclarée plus efficace que sa sœur aînée, déchaine les passions, d’autant que cette dernière née est en vente libre en pharmacie depuis le 17 avril.
Il est tout à fait surprenant de constater que cette pilule bénéficie d’une recommandation de l’Agence européenne du médicament (EMA), à partir de laquelle la vente sans ordonnance est autorisée, alors qu’elle peut interférer avec les pilules contraceptives traditionnelles, qu’une fois prise il est déconseillé à une mère d’allaiter durant huit jours et qu’elle risque d’engendrer une confusion dans l’esprit de certaines patientes.