Les industriels Tunisiens en veulent plus !

Le siège du CEPEX a accueilli le 2 mai 2017 un atelier « Etat d’avancement de l’optimisation des procédures d’AMM » dans le cadre du dialogue public-privé du secteur pharmaceutique.
Cette réunion, placée sous le haut patronage de la ministre de la Santé Samira Meraï et modérée par Kamel Idir, a réuni les industriels pharmaceutiques Tunisiens autour d’un riche panel. Pr Ag Ines Fradi, directrice générale de la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) et Pr Ag Senda Bahri, directrice du Laboratoire National de Contrôle des Médicaments ont eu l’occasion de présenter les principales réalisations dans le plan d’avancement des procédures d’AMM lancé en 2014 afin de réduire les délais d’enregistrement des médicaments et d’octroi des autorisations de mise sur le marché aux représentants de plusieurs laboratoires pharmaceutiques tunisiens, et internationaux installés en Tunisie. Une avancée remarquable a permis de réduire le temps de la première réponse aux demandes d’AMM à un an, en espérant aboutir à des délais plus brefs, au cours de cette année.
Le débat a permis d’échanger les points de vue et d’écouter les demandes afin de répondre aux exigences de l’industrie pharmaceutiques tout en maintenant le niveau d’exigence et de vigilance requis dans ce secteur.
Christophe Sauer, représentant du Syndicat des Entreprises Pharmaceutiques Innovantes de Recherche (SEPHIRE) a appelé dans son intervention au « renforcement des comités techniques et à la fixation de délais d’attente » tout en saluant la transparence des avancements réalisés.
Pour sa part, Ridha Charfeddine Président de la Chambre Nationale de l’Industrie Pharmaceutique (CNIP) a mis en avant les questions relatives au prix et à la compensation, et les priorités des industriels tunisiens afin de leur permettre d’être compétitifs à l’export.
La ministre de la santé a tenu à souligner les efforts de la DPM et du LNMC et a rassuré les acteurs de l’industrie pharmaceutique sur la bonne progression vers une optimisation des procédures en vue d’élever le secteur aux exigences des standards internationaux en matière de qualité et de compétitivité.
Reportage complet à suivre prochainement dans PharmInfo