France : l’ANSM retire des médicaments anti-hémorroïdes

Proctolog Pfizer

Une crème et des suppositoires anti-hémorroïdes retirés par l’ANSM

L’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé le 4 juillet 2017, le retrait d’une crème et de suppositoires produits par le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer.
La crème anti-hémorroïde et les suppositoires en question, appelée « Proctolog® », étaient préconisés pour des douleurs hémorroïdes et des manifestations prurigineuses anales et notamment des crises hémorroïdaires.
Les experts de l’ANSM ont évalué que la crème n’était pas dotée d’une efficacité notable et qu’elle engendrait des effets indésirables notamment une allergie.
En effet, une évaluation de cette crème a conclu que le rapport bénéfice/risque était négatif. L’absence de données d’efficience selon les indications mentionnées en ce qui concerne l’apaisement des démangeaisons anales ainsi que l’apparition de risques immuno-allergiques (urticaires, œdèmes, eczéma…) a été révélée.
Dans ce contexte, un courrier a été adressé à tous les médecins pour ne plus prescrire ces produits et également aux les pharmaciens afin de les informer sur le retrait des lots existants sur le marché pharmaceutique.
Pour l’ANSM, cette réévaluation de ces médicaments anti-hémorroïdes s’est inscrite dans le cadre de la réévaluation du bénéfice/risque de tous les médicaments présageant d’autorisation de mise sur la marché (AMM) avant l’année 2005.

Commentaires

commentaires