gluthation et la stimulation des cellules lymphocytaires T

Des scientifiques de Luxemburg Institute of Health (LIH) ont découvert un mécanisme moléculaire de stimulation du système immunitaire humain lors d’une étude portant sur le gluthation et la stimulation des cellules lymphocytaires T et des expérimentations sur un modèle de souris.

Les globules blancs du système immunitaire combattent d’une manière efficiente en présence du gène GcIc lorsqu’il est correctement exprimé.
La traduction de ce gène code pour une protéine engagée dans la production de glutathion. Cette molécule est réputée pour son pouvoir antioxydant et présente la capacité d’éliminer les dérivées réactifs d’oxygène (ROS) et les radicaux libres. Le glutathion stimule le métabolisme énergétique des lymphocytes T. En effet, cette protéine est considérée comme un commutateur du système immunitaire à travers l’activation du métabolisme énergétique des cellules T. En fait chez les souris sans glutathion, les lymphocytes T restent latents et aucune réaction immunitaire ne se produit. La double intervention du glutathion au niveau de l’activation du système immunitaire ouvre la voie à de nouvelles options thérapeutiques principalement dans les maladies auto-immunes et les pathologies oncologiques.
Selon le Pr Dirk Brenner, notre corps doit maintenir un équilibre du système immunitaire dans une situation d’un équilibre délicat. En fait, si les défenses internes sont hyperstimulées alors les réactions immunitaires se retournent contre l’organisme. Si ces défenses immunitaires sont faibles alors, il se produit des tuméfactions. En déchiffrant ces mécanismes immunitaires, les scientifiques ont mis en exergue le rôle important de cette molécule antioxydante. Le Pr Markus Ollert, directeur de département de l’immunité et des maladies infectieuses a indiqué : « Ce sont des résultats fascinants pour une intervention ciblée dans le métabolisme des cellules immunitaires et pour le développement d’une nouvelle génération d’immunothérapie ».

Source : revue « Immunity » – avril 2017 – Glutathione Primes T Cell Metabolism for Inflammation dx.doi.org/10.1016/j.immuni.2017.03.019

Commentaires

commentaires