La kétamine efficiente pour traiter la dépression sévère

De nombreux travaux médicaux ont mesuré l’efficience de la kétamine dans le traitement de la dépression sévère, la dernière en date, publiée dans l’American Journal of Psychiatry, vient confirmer que celle-ci tient ces promesses de traitement rapide des signes pour la dépression chronique.

Une pulvérisation nasale de kétamine administrée à des patients souffrant de dépression majeure avec risque suicidaire semble suffire à améliorer leur état dans les 4 heures.

Ce produit anesthésiant, agit en effet sur l’un des neurotransmetteurs les plus importants du système nerveux. Il agit sur les symptômes de la dépression en moins de 24 heures y compris sur les dépressions sévères des sujets âgés souvent difficiles à prendre en charge.

68 patients souffrant de dépression sévère avec risques de suicide ont participé à une étude en double aveugle, tous ont continué leur traitement habituel, 34 d’entre eux recevant en plus un spray intranasal de kétamine (eskétamine nasale) deux fois par semaine, pendant 4 semaines, les autres recevant un spray placebo au même rythme.

Les effets de la kétamine ont été relevé après 4 heures, après 24 heures, puis au bout de 25 jours.
Les chercheurs ont observé une amélioration significative des symptômes dans le groupe ayant reçu la kétamine intranasale dès 4 heures et à 24 heures, cependant 25 jours après, la kétamine n’avait pas plus d’effet que le placebo.

Les scientifiques en ont conclu que l’esketamine administrée par voie intranasale en plus d’un traitement standard complet, peut entraîner une amélioration significative rapide des symptômes dépressifs, y compris chez les patients en dépression sévères et présentant un risque imminent de suicide.

American Journal of Psychiatry – Efficacy and Safety of Intranasal Esketamine for the Rapid Reduction of Symptoms of Depression and Suicidality in Patients at Imminent Risk for Suicide: Results of a Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled Study