Chine : investissement et partenariats avec les laboratoires pharmaceutiques

Le troisième marché pharmaceutique au monde ne souhaite plus se contenter des médicaments génériques.

La Chine veut désormais mettre en place ses propres médicaments innovants. Elle multiplie donc investissements et partenariats avec des laboratoires occidentaux.

L’Etat chinois ne participe plus qu’à hauteur de 50 % au budget annuel de l’Institut de Matière Médicale de Shanghai, le plus prestigieux centre de recherches du pays. Le solde est apporté par sa centaine de partenaires dont des laboratoires pharmaceutiques occidentaux et locaux.