L’épuisement des stocks de produits anti-venins de Sanofi Pasteur menace des milliers d’individus

Afrique : Epuisement des stocks de produits anti-venins

L’Association Médecins Sans Frontières a indiqué que l’épuisement de stocks de produits anti-venins du laboratoire français Sanofi Pasteur met en danger des dizaines de milliers de personnes.

L’association a révélé la cessation de la production de Fav Afrique, le seul sérum  sûr et venimeux fabriqué en 2014 pour traiter les sujets qui ont eu des morsures d’organismes venimeux notamment les serpents.

L’épuisement de ces stocks est prévu pour l’année 2016.

Selon l’évaluation de l’association Médecins Sans Frontières, près de 100 milles personnes décèdent chaque année dans le monde dont près de 30 mille dans la zone de l’Afrique subsaharienne. Par ailleurs, l’association a lancé un appel à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour assurer l’amélioration de l’accessibilité aux traitements contre les venins.
Le Laboratoire Sanofi a expliqué que la raison de l’arrêt de sa production de ces traitements anti-venin est due à une non possibilité d’alignement aux prix de mise sur le marché pharmaceutique en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

M. Bernel, le porte-parole du laboratoire pharmaceutique Sanofi Pasteur a noté : « Cette situation que l’on peut considérer comme une défaillance de  marché, démontre clairement comment la pression sur les prix, contribue à faire des choix en matière de la durabilité et de la fiabilité de l’approvisionnement et notamment de la qualité, avec un impact sur la santé publique.

Commentaires

commentaires