Rôle de Prévention et d’éducation sanitaire du pharmacien

En marge des Journées scientifiques des CROP de Tunis et de l’Ariana qui se sont tenues au printemps dernier, Abdallah Jalel n’avait pas manqué de soulever avec Mohamed Saleh Ben Ammar, ministre de la Santé, la question de l’engagement du pharmacien au quotidien dans l’éducation sanitaire et donc de son rôle actif dans la prévention de certaines pathologies telles que le diabète, l’obésité ou même l’hygiène de vie.

Pour l’anecdote et la petite histoire, les pharmaciens tunisiens ont joué un rôle essentiel lors du lancement des campagnes de contrôle des naissances menées par l’ONFP sous Bourguiba ou encore lors des épidémies de choléra qui avaient secoué notre pays dans les années 70 !

Ces discussions passionnantes entre les deux hommes ont abouti par la concrétisation d’une idée simple, celle de renforcer le rôle du pharmacien dans la prévention et l’information, à travers la signature, mardi 26 août 2014, d’une convention entre le ministère de tutelle et le CNOPT en présence de tous les présidents régionaux des CROP, du bureau du CNOPT, du Secrétaire général du Syndicat des officines privées ainsi que du PDG de l’ONFP.
Rappelant le rôle des pharmaciens dans le cadre de l’éducation sanitaire de nos concitoyens, cette Convention stipule dans ses articles l’engagement pris de part et d’autre de participer activement à l’utilisation des espaces des officines à l’affichage des messages d’éducation émanant du ministère ainsi que la distribution d’éventuels flyers, afin de soutenir le pharmacien dans son rôle.

Dans cet ordre d’idées, le ministère s’est également engagé à associer systématiquement les représentants des pharmaciens dans le cadre des commissions en charge des programmes d’éducation sanitaire.