Loi des finances 2017 au Maroc : favorable à l’industrie et l’export

Le Chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, a adressé aux départements gouvernementaux une note concernant le projet de loi des finances 2017 recommandant de mettre l’accent sur l’industrialisation et l’exportation en appliquant rapidement le Plan d’accélération industrielle (PAI) national.
Il s’agira ainsi de développer les secteurs exportateurs dont l’industrie pharmaceutique fait partie. Développer les systèmes industriels, renforcer l’intégration, augmenter la valeur ajoutée et consolider les capacités industrielles à l’échelle nationale, tels sont les points forts de ce projet.
Ce dernier garantit, en outre, la mise en œuvre de tous les mécanismes d’accompagnement financier en termes d’infrastructures, de logistique et de foncier, ainsi qu’en termes de formation et formation continue et de partenariat public-privé. En ce sens, les opportunités offertes par les accords de libre-échange signés entre le Maroc et plusieurs pays et groupes économiques tombent à point nommé.

Jaouida Ben Aouali