Le Décapeptyl est un produit médicamenteux des laboratoires Ipsen.

Il est commercialisé sous le nom de la triptoréline est un traitement anticancéreux indiqué dans le cas d’un cancer de la glande de prostate avec métastases, c’est une prise en charge d’attaque, ce médicament anticancéreux présente un effet favorable qui est d’autant plus net et plus fréquent que le patient n’a pas reçu auparavant un autre traitement hormonal.

C’est un traitement qui est également indiqué pour une fécondité féminine, en combinaison avec des gonadotrophines (hMG, FSH, hCG) au cours de l’induction de l’évolution, en vue d’une fécondation in vitro, suivit d’un transfert d’embryon.

Le laboratoire pharmaceutique français a annoncé le lundi 13 mars 2017, la validation par l’agence du médicament (MHRA) d’une nouvelle indication du Décapeptyl pour le cancer du sein et son avis favorable pour cette indication dans 15 pays européens : la France, le Royaume Uni, la Belgique, Chypre, l’Estonie, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie et la Slovénie.
Dans ce cadre, chaque pays européen doit déterminer le prix et le taux de remboursement de ce traitement.

En outre, il est à indiquer que la triptoréline est utilisée en association avec d’autres molécules actives, pour traiter le cancer du sein à une phase précoce chez des femmes non ménopausées et exposées à un haut risque de récidivité.