Sanofi investit 25 millions d’euros dans une nouvelle station d’épuration à Saint-Aubin les Elbeuf

Le laboratoire tricolore renforce une nouvelle fois son site de Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime) en lui consacrant un investissement de 25 millions d’euros pour installer une nouvelle station d’épuration, opérationnelle début 2017 et permettant de doubler les capacités d’épuration du site.

La construction a été confiée à Suez Environnement, avec qui Sanofi vise aussi à mettre en place une unité de valorisation énergétique de déchets et de traitements de composés organiques volatils sur le site de chimie de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence).

Les volumes de production ont été augmentés sur le site ces dernières années, d’où la nécessité d’installer cette station d’épuration pour traiter le surplus d’effluents. En 2012, le groupe avait notamment investi 90 M€ dans la construction d’une unité de production d’hydrocortisone (CPH n°599).

Le site de Saint-Aubin recense environ 250 personnes. Il est spécialisé dans la production de principes actifs tels que la vitamine B12, la pristinamycine brute et l’hydrocortisone brute. Dans l’Hexagone, le groupe fabrique aussi des API (Active Pharmaceutical Ingredient) sur ses sites de Sisteron, Aramon (Gard), Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) et Vertolaye (Puy-de-Dôme).

Le site de Saint-Aubin fait notamment partie du réseau d’usines produisant pour la division CEPiA (Commercial & External Partnership, Industrial Affairs). Cette filiale se revendique leader français dans la commercialisation de principes actifs.

Au niveau mondial, elle commercialise environ 200 API et génère un chiffre d’affaires de 400 M€.

Commentaires

commentaires