L’omalizumab contre les allergies multi-alimentaires

Associer un anticorps et l’immunothérapie peut normaliser et corriger les problèmes d’allergies multi-alimentaires. Une étude vient d’expérimenter l’association entre un anticorps anti-IgE (omalizumab) et l’immunothérapie orale (OIT). L’effet a été positif pour les patients allergiques à plusieurs fruits.
La combinaison d’un traitement initial de 16 semaines du médicament omalizumab avec l’OIT améliore grandement la santé des enfants souffrant d’allergies.
Après 36 semaines, plus de 80 % de ceux qui ont reçu l’omalizumab et l’OIT pouvaient consommer en toute sécurité des portions de deux grammes d’au moins deux aliments auxquels ils étaient allergiques, contre seulement un tiers des enfants ayant reçu le placebo et l’OIT.
Près de 30 % des personnes souffrant d’allergie alimentaire sont allergiques à plusieurs aliments.

Les résultats de l’étude s’appuient sur des travaux antérieurs suggérant que l’omalizumab, un médicament injectable homologué pour traiter l’asthme allergique modéré à sévère, peut améliorer la sécurité et l’efficacité de l’OIT pour les allergies à un seul aliment.

L’omalizumab bloque l’activité des IgE, une molécule du système immunitaire central à la réponse allergique. Les résultats scientifiques ont montré les bénéfices de l’omalizumab pour favoriser d’une manière rapide la désensibilisation contre les allergènes alimentaires.