Un patch permettant de déceler l’apnée du sommeil a été mis au point et présenté lors du dernier congrès de l’Académie de médecine du sommeil, les résultats de l’étude ont été décrits dans la revue « Sleep ».

Innovation pour diagnostiquer l’apnée du sommeil

Dans le cadre des innovations de dispositifs médicaux pour diagnostiquer l’apnée de sommeil, des chercheurs américains ont mis au point un patch, facile et simple à utiliser qui est placé au niveau du front du patient. Ce dispositif médical a une efficacité de 87%.
Ce petit dispositif est muni de capteurs mesurant la pression nasale, la saturation du sang en oxygène, le rythme cardiaque, l’effort respiratoire, la durée du sommeil et le positionnement du corps. Lors de l’étude clinique, le patch du sommeil a été testé sur un groupe de 174 patients. Les résultats des mesures ont été prometteurs.

Actuellement pour repérer le syndrome de l’apnée de sommeil, il faut être branché à une machine, le polysomnographe, dans un laboratoire ou passer une nuit dans un centre spécialisé.
Ces dispositifs pour diagnostiquer les apnées du sommeil sont « lourds » et parfois invasifs pour le sommeil des patients, alors que le patch est un dispositif simple et confortable.
Avec l’efficacité de ce dispositif, les concepteurs du patch frontal comptent prochainement demander un agrément de la fédération américaine du médicament (FDA) pour commercialiser ce dispositif médical.