Pierre Fabre est mort, Vive Pierre Fabre …!

Hommage à Pierre Fabre

1962 : Qui est ce jeune et, diront certains, présomptueux, pharmacien d’officine à créer un laboratoire pharmaceutique dont le but avoué à l’époque était de produire le premier veinotonique, destiné à faciliter la circulation du sang dans les veines ?
Senda Baccar

Cinquante ans plus tard, ce ne sont pas les 10.000 collaborateurs de ce qui est devenu en France l’une des plus belles des aventures cosmétologiques qui le contrediront. Ceux-là mêmes qui l’admirent et l’aiment, car il faut le dire aussi, c’est avant tout une affaire de famille avec ce que cela implique d’abnégation et de dévouement.

Aujourd’hui, ils ont tous le cœur lourd, car c’est un peu le père qui les quitte. A 87 ans, Pierre Fabre, car vous avez compris que c’est de lui qu’il s’agit, a quitté la terre des vivants.
Mais revenons un peu en arrière pour comprendre comment la petite pharmacie de Castres, où tout a commencé (et qui existe toujours), s’est transformée en empire de l’industrie pharma.
35 ans, c’est l’âge où toutes les ambitions sont permises. Le pointilleux Pierre Fabre en a à revendre. Dans sa pharmacie, il continue à manier les pipettes et c’est ainsi qu’il créée le premier veinotonique. Les laboratoires Pierre Fabre sont nés et, dans la foulée, il rachète quatre ans plus tard les laboratoires Klorane, point de départ de ses activités dans la dermo-cosmétique qui représente aujourd’hui plus de 50% des revenus de son groupe. L’aventure

démarre, elle ne cessera de grandir pour devenir cet empire pharmaceutique international que l’on connaît, avec ses 42 filiales, des produits distribués dans plus de 130 pays dans le monde et près de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 54% à l’international.
Ce succès est certainement dû à la grande détermination de cet homme, un homme qui a consacré chaque jour de sa vie à prendre les rênes de son entreprise, aussi élargie qu’elle soit, un homme autoritaire et chaleureux à la fois, qui s’est tenu tout près de son entreprise afin de garantir son indépendance et fonder une équipe solide qui assurera après lui.
2012: Sur le stand de Pierre Fabre à Pharmagora, branle-bas de combat. “Monsieur” arrive, avec son “attachée de cabinet”. Je suis surprise par l’empressement. Intéressée de comprendre ce qui se passe. Son équipe l’entoure, il a un geste, un regard pour tous. Il aperçoit un détail qui le dérange dans l’une des vitrines. D’un mouvement, il se fait comprendre. La faute est corrigée mais je sens que cela n’est pas anodin.
Alors c’est vrai qu’aujourd’hui son ombre pèsera sur ses “enfants”, ceux qui forment la “tribu” Pierre Fabre et aussi ceux qu’il a adoptés, lui qui n’a jamais eu d’enfants. Hamouda Zaouia, qui le représente dans toute l’Afrique, depuis la Tunisie, en est la plus subtile illustration. Mais tous suivront sa trace et ses instructions. Tous ont déjà tiré les leçons de son long et subtil apprentissage des principes immuables qui ont fait de son entreprise profondément ancrée dans son terroir natal, le Tarn, l’une des plus performantes au monde.

Commentaires

commentaires