La pilule contraceptive aurait des effets bénéfiques sur la polyarthrite rhumatoïde

La pilule contraceptive peut présenter des bénéfices méconnus. En effet, une étude scientifique réalisée par des chercheurs suédois révèle que la pilule contraceptive permettrait d’amoindrir le risque de développer une polyarthrite rhumatoïde.

La polyarthrite rhumatoïde est une affection auto-immune qui entraîne une altération des articulations et une défaillance de la mobilité articulaire. Sans traitement, cette affection chronique entraîne des processus inflammatoires provoquant 20% des invalidités. Les signes de cette maladie articulaire sont les douleurs, le gonflement d’une ou de plusieurs articulations et la rigidité des mouvements. Les femmes sont touchées plus que les hommes par cette maladie rhumatismale.
Dans ce cadre, les chercheurs ont pensé à une interférence endocrine. En effet, le plus souvent cette affection apparaît après 45 ou 50 ans, soit au cours de la péri-ménopause ou de la ménopause. Ainsi, les scientifiques suédois ont analysé le lien entre la prise d’une pilule contraceptive et l’apparition de la polyarthrite rhumatoïde. Les femmes participant à cette recherche ont été suivies pendant plus de 20 ans. Les chercheurs suédois ont constaté que les femmes ayant pris une pilule contraceptive pendant une période de sept ans ou plus avaient un risque de développer d’une polyarthrite rhumatoïde réduit de 19%.

D’autres études seront utiles pour déterminer quelle pilule contraceptive donnerait les effets les plus probants et pour affiner cette étude observationnelle.