La biotechnologie pour soigner

C’est un nouveau créneau en biotechnologie, l’utilisation des tissus pour atténuer ou soigner les symptômes d’une maladie, comme dans ce pyjama pour traiter la jaunisse ou l’ictère hépatique qui touche les bébés.

La jaunisse est une pathologie fréquente chez les nourrissons. Elle est en rapport avec un emmagasinement excessif de bilirubine, une substance toxique issue de la dégradation de l’hémoglobine.Afin d’améliorer la prise en charge de cette pathologie des chercheurs suisses ont mis au point un pyjama thérapeutique. Ce pyjama pourrait remplacer le traitement par photothérapie en couveuse.
Il est à souligner que dans les cas graves de jaunisse, c’est une transfusion sanguine permet de pallier à différentes lésions cérébrales. Dans la majorité des cas clinique, la photothérapie s’avère suffisante mais ce traitement a toutefois l’inconvénient de devoir être conduit en couveuse, séparant de fait l’enfant de ses parents. C’est pour cette raison que des chercheurs suisses du département Biomimetic Membranes and Textiles de l’Empa ont concus une autre alternative de prise en charge.
Les chercheurs ont développé des fibres optiques, tissées avec des fibres traditionnelles dans une étoffe satinée. Selon les scientifiques suisses, les fibres optiques ainsi tissées avec le fil traditionnel présente une courbure idéale, de sorte que la lumière est diffusée uniformément sur le tissu utilisé.
Le but de ce traitement est que le bébé puisse être soigné tout en restant dans les bras de ses parents. Le pyjama est en tissu satiné et présente une similarité avec une grenouillère et s’il est commercialisé, il pourra être fabriqué de manière à diffuser sa lumière uniquement vers l’intérieur, à savoir vers la peau de l’enfant, celui-ci n’aura pas besoin de porter un masque de protection gênant. En outre, les textiles photoniques sont lavables et bien tolérés par la peau des petits enfants.

Crédit photo : EMPA