Lotfi Mraïhi lève le voile sur la disparition de 5.400 seringues de kétamine

Sur le plateau d’« El Yawm Thamen », le vendredi 15 avril 2016, Lotfi Mraïhi, le secrétaire général de l’Union populaire républicaine (UPR), a levé le voile sur des pratiques illicites relatives à la disparition de près de 5.400 seringues de kétamine, une drogue anesthésiante utilisée en médecine, des locaux de la Pharmacie Centrale de Tunis.

Substance considérée comme étant très dangereuse, la kétamine est également affublée de l’attribut très évocateur de « drogue du violeur ». C’est lors du transport de 96 boîtes de 25 seringues chacune entre Tunis et le dépôt de la Pharmacie Centrale à Sousse que le vol a été commis, selon Lotfi Mraïhi. D’après lui, cette drogue aurait été retrouvée dans les corps des terroristes ayant participé aux attaques du Bardo et de Sousse.