Le laboratoire SAIPH s’implante en Côte d’Ivoire

La Société Arabe des Industries Pharmaceutiques « les laboratoires SAIPH », un des piliers de l’industrie pharmaceutique en Tunisie, a posé la première pierre de sa nouvelle usine pharmaceutique en Côte d’Ivoire en juin dernier. Ce projet dont le coût d’investissements est d’environ 10 milliards Francs CFA, l’équivalent de 17 millions de dollars, permettra à la Côte d’Ivoire de répondre au besoin spécifique du marché ivoirien et surtout de progresser dans sa quête d’autonomie dans la production locale tout en satisfaisant les besoins de l’Afrique de l’ouest. Un projet qui s’intégré dans une politique nationale tunisienne d’ouverture sur le continent et de faire de l’industrie pharmaceutique un secteur exportateur. L’usine SAIPH-Ivoire sera construite dans la zone franche le Grand Bassam et emploiera 150 diplômés Ivoiriens: assistants, ingénieurs, pharmaciens et techniciens hautement qualifiés. Les employés bénéficieront de l’expertise des cadres des laboratoires SAIPH Tunisie et de leurs expériences.
Créée en 1992 par l’Etat tunisien (à travers la SIPHAT), ACDIMA (Arab Company for Drug Industries & Medical Appliances) et LAFICO (Lybian Forein Investmen Company), SAIPH est spécialisée dans la fabrication de médicaments pour les Pathologies Cardiovasculaires, le Diabète, la Neuropsychiatrie, la Gastrologie, et dans les antibiotiques. Ce projet est donc une étape vers son ouverture africaine conformément aux orientations nationales du secteur pharmaceutique.