Sit-in des pharmaciens demain devant l’ARP

sit-in pharmacien devant l arp

Bien que l’article 16 de la nouvelle loi des finances de l’année 2017, stipulant la soumission des médicaments importés à la TVA, a été refusée par les députés lors de sa discussion au sein de la commission des finances à l’ARP, la ministre des finances a bien promis de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’augmentation de prix des médicaments et que la différence sera supportée par la PCT, les grossistes et les pharmaciens.

L’application de cet article en soumettant les médicaments à la TVA sans augmenter le prix de vente va engendrer une perte de 3.3% sur le bénéfice brut qui correspond à une baisse de 33 à 40% sur le bénéfice net selon les pharmacies qui s’ajoute à la contribution exceptionnelle de 7.5%, selon une étude faite par des experts comptables.

Appel du bureau national du Syndicat des Pharmaciens d’Officine de Tunisie

Selon le communiqué publié par le bureau national du SPOT, cette disposition de la loi est anticonstitutionnelle, elle est contraire aux principes généraux de la TVA et c’est une première en matière de législation fiscale.
D’autre part, elle constitue une injustice flagrante contre une profession qui a toujours été un bon élève pour le paiement des impôts et va la précipiter dans une situation très difficile qui risque de provoquer la faillite d’un grand nombre de pharmacies.
C’est pourquoi, le syndicat des pharmaciens d’officines appelle tous les pharmaciens à :
– se rassembler devant le siège du Parlement pour un sit-in le Mercredi 23/11/2016. de 11h.00 à 12h.00
– organiser une assemblée générale extraordinaire.
– faire une grève avec la fermeture des pharmacies d’une journée renouvelable.

Le SPOT appelle donc tous les confrères à être solidaires et unis afin de défendre le pharmacien et les intérêts de la profession.

Commentaires

commentaires