Un accord favorable pour la production et la commercialisation d’un vaccin contre le paludisme

Production et commercialisation d’un vaccin contre le paludisme : l’AEM donne son accord

L’agence européenne du médicament a donné son accord pour la mise sur le marché pharmaceutique européen d’un vaccin thérapeutique contre le paludisme le 24 juillet 2015. Ce vaccin est  baptisé RTS.S ou Mosquirix.
L’étude scientifique de ce vaccin a décelé que son efficience est très limitée. 70% de patients atteints par la maladie paludique sont des enfants de moins de 5 ans. Les tests sur ce vaccin ont été mis au point depuis l’année 2009.

Les recommandations sur cette immunisation vont être publiées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2015. Elles vont préciser le bénéfice, le coût et l’efficience de ce vaccin ainsi que son application thérapeutique dans les pays du tiers monde.

L’indication initiale d’immunisation renferme trois doses et quelques enfants ont pu recevoir un rappel de ce  vaccin. En fait, l’étude expérimentale a été menée dans sept pays africains et a démontré peu  d’efficacité chez les nourrissons et les enfants vaccinés. Par ailleurs, sans un rappel, le nouveau vaccin n’a pas démontré une efficience significative pour les enfants atteints sévèrement de paludisme.

Il est à noter que cette épidémie tue 1200 enfants par jour dans le continent africain.  Ces quatre dernières années, le nombre d’épisodes cliniques de la maladie a été réduit du plus de tiers  (36%) au cours de l’expérimentation thérapeutique.

Commentaires

commentaires