L’enzyme AN-PEP dégrade 86% du gluten dans l’estomac

Une étude qui a été réalisée par une équipe scientifique de l’Université d’Örebro, en Suède montre qu’une enzyme dérivée de l’aspergille noire permet de modifier la sensibilité et la tolérance au gluten pour les patients sensibles à cette protéine. Cette enzyme pourrait apporter une certaine sécurité alimentaire aux patients.

Cette enzyme est appelée aspergillus nigeraspergillus prolyl endoprotease ou AN-PEP, elle est extraite d’un champignon filamenteux.

Cette étude a été testée sur 18 personnes atteints d’une sensibilité au gluten, prenant un repas normal incluant une bouillie avec deux biscuits de blé au gluten. Ces patients ont aussi reçu soit une dose de la substance enzymatique d’AN-PEP, soit un placebo. Les résultats ont montré que l’AN-PEP assure la décomposition du gluten entraînant une réduction des effets secondaires pour les personnes atteintes d’une sensibilité au gluten. En fait, la concentration du gluten est réduite de 85% chez les patients ayant consommé l’enzyme par rapport aux participants ayant reçu le placebo.

En atteignant, le duodénum, les aliments absorbés présentent une concentration réduite de 81% pour les patients ayant eu des doses élevées de gluten et de 87% pour les sujets ayant eu une faible dose en comparaison aux sujets témoins. Les scientifiques suédois ne prétendent pas résoudre le problème de la sensibilité au gluten grâce à l’enzyme AN-PEP mais proposent d’utiliser son effet prophylactique potentiel dans le cas d’une consommation d’aliments contenant du gluten même par erreur.

Cette enzyme n’a pas été testé en cas de pathologie cœliaque car même de petites quantités de gluten peuvent entraîner des altérations irréversibles pour les patients.

Les résultats encourageants de cette étude ont été présenté lors du Digestive Disease Week (DDW) 2017 à Chicago.

Source : SUN-LB289: Aspergillus Niger-Derived Enzyme AN-PEP Efficiently Degrades Gluten in the Stomach of Gluten-Sensitive Subjects DOI: 10.1016/S0261-5614(16)30645-8

Commentaires

commentaires